Cesare Lombroso et la culture française – débats, conflits et collaborations


Colloque international
4-6 décembre 2017
Cesare Lombroso et la culture française – débats, conflits et collaborations
Torino

Présentation
Cette rencontre a pour intention de fournir une analyse des relations que Cesare Lombroso et l’école positiviste de droit pénal ont entretenues dans plusieurs domaines (criminologie, psychiatrie, littérature et critique d’art, sciences historiques et politiques) avec le monde français de la deuxième partie du XIXe siècle. Ces relations, bien que connues depuis longtemps, n’ont pas encore été étudiées dans leur ensemble. Lors du IIe Congrès international d’Anthropologie criminelle, qui eut lieu à Paris en 1889, les théories lombrosiennes furent rejetées par les principaux représentants de l’anthropologie française. De ce fait, les chercheurs se sont davantage intéressés à ceux qui les critiquaient qu’à ceux qui les suivaient, et à la circulation de ses idées au sein de la culture positiviste. Des études plus récentes ont au contraire démontré l’existence d’une action conjointe. La correspondance entre Lombroso et certaines figures clés de l’intelligentsia française de l’époque permet d’aborder aujourd’hui cette question de façon plus systématique, en confrontant les discussions, les thèmes et les points de désaccord, mais aussi les influences et les collaborations réciproques.

Programme
Lundi 4 décembre, 14h30
Palazzo degli Instituti Anatomici, salle C
Corso Massimo d’Azeglio 52

SALUTATIONS AUX AUTORITÉS
INTRODUCTION par Silvano Montaldo et Xavier Tabet
Première section: L’HOMO CRIMINALIS DES LUMIÈRES À LOMBROSO
Michel Porret (Université de Genève), La peine de mort dans l’école française et dans l’école italienne
Simone Baral (Université de Turin – Doctorat), De la phrénologie à l’anthropologie criminelle
Jean-Yves Frétigné (Université de Rouen), Les correspondants français de Lombroso
Anne Devarieux (Université de Caen), Tarde et Lombroso
Xavier Tabet (Université Paris 8), Zola et Lombroso

Mardi 5 décembre, 9h00
Fondazione Einaudi
Via Pincipe Amedeo 34

Deuxième section: LES PATHOLOGIES DE LA POLITIQUE
Nathalie Richard (Université du Maine, Le Mans), Taine et Lombroso
Elena Bovo (Université de Franche-Comté), De l’anthropologie criminelle à la psychologie des foules
Ernesto De Cristofaro (Università de Catania), Les anarchistes et le délit politique entre la France et l’Italie
Martine Kaluszynski (Université de Grenoble), Lacassagne versus Lombroso. Mythe et réalité
Alessio Petrizzo (Collegium Institut d’études avancées de Lyon), L’étude du tatouage entre Turin et Lyon

Mardi 5 décembre, 15h00
Fondazione Einaudi
Via Pincipe Amedeo 34

Troisième section: HISTOIRE, PHILOLOGIE, RACISME
Enrico Artifoni (Université de Turin), Les études historiques et l’anthropologie criminelle entre l’Italie et la France à l’époque de Lombroso
Emanuele D’Antonio (Université de Turin), Le judaïsme, l’antisémitisme et l’affaire Dreyfus
Claude Olivier Doron (Université Paris VII), Lombroso, Féré et Dallemagne
Silvano Montaldo (Université de Turin), Liaisons dangereuses: Lombroso, Richet, Maxwell, Forel et l’eugénisme

Mercredi 6 décembre, 9h00
Fondazione Einaudi
Via Pincipe Amedeo 34

Quatrième section: DE LA DÉGÉNÉRESCENCE À LA SOCIOLOGIE
Jean-Christophe Coffin (Université Paris 8), Morel et Lombroso
Gianfranco Venturini (Doctorat en Histoire des sciences, Université de Pise), Entre Leopardi et Zola: la pathobiographie des écrivains
Lydia Couet (Doctorante contractuelle, Université de Bourgogne – Centre Georges Chevrier), Lombroso et son influence sur les premiers collectionneurs d’ « Art des fous » en France à la fin du XIXème et au début du XXème siècle
Maddalena Carli (Université de Teramo), Lombroso et Sorel
Francesco Paolo De Ceglia (Université de Bari), Vaincus par une sorcière. Lombroso, Richet et les recherches métapsychiques sur Eusapia Palladino

Congresso Lombroso

Images du soldat au XIXe siècle

Images du soldat au XIXe siècle
Italies n°20, 2016
Stefano Magni, dir.
ISBN: 9791032000892
220 pages.

Résumé:
Ce numéro 20 d’Italies est consacré aux images du soldat italien. Il poursuit l’expérience du numéro 19. Si le premier numéro a été focalisé sur le XXe et XXIe siècles (les guerres mondiales et les récentes missions internationales de l’armée italienne), celui-ci accueille des contributions concernant le XIXe siècle (le Risorgimento et les premières considérations sur la nouvelle armée nationale). L’idée d’aborder le sujet de l’image du soldat italien dans la revue Italies s’insère dans un projet de recherche affirmé et naît de la volonté de créer une collaboration sur ce sujet entre toutes les forces intellectuelles du CAER. En effet, si c’est la vie culturelle qui intéresse les études littéraires, il est aussi vrai que ce sont les faits d’armes qui ont souvent dessiné le visage de la nation italienne et que ces événements ont captivé l’attention des intellectuels : des volontaires garibaldiens aux milices envoyées endiguer le phénomène du brigandage ; des masses de fantassins dans les tranchées aux héros de la Résistance, jusqu’aux missions en Afghanistan.
Ce numéro accueille une vaste réflexion sur le Risorgimento. C’est avec ce moment historique que les intellectuels se confrontent véritablement avec la pensée militaire. Et nombre d’articles nous montrent les différents facettes et auteurs de ce vaste phénomène : Massimo D’Azeglio, Ippolito Nievo, Caterina Percoto, Francesco Faà di Bruno, jusqu’à De Amicis, Pascoli et Carducci.

Sommaire:

Stefano Magni, Pourquoi s’interroger encore sur l’image du soldat italien?
Maria Luisa Pani, « Fuggiro al par del vento, al par del lampo » Parodia della guerra e eroismo nei Paralipomeni di Leopardi
Laura Guidobaldi, Dal pennello alla parola, dalla spada all’azione Il soldato Massimo d’Azeglio
Alessandro Marignani, Figure del soldato in Le Confessioni d’un Italiano di Ippolito Nievo
Anne Demorieux, L’image des soldats dans les écrits de Caterina Percoto ou comment mettre sa plume au service de « la santa causa dei popoli »
Rémy Fuentes, Francesco Faà di Bruno. Portrait d’un soldat à la lumière de sa correspondance
Federico Lenzi, La présence du soldat dans l’opéra italien du xixe siècle
Laura Fournier-Finocchiaro, Mythes et figures du soldat patriote et de la nation armée chez Carducci et Pascoli
Fabrice De Poli, I soldati di Pascoli Tra « nazione armata » ed « esercito permanente »
Luca Bani, « Un’istituzione che io mi proponevo di abbattere » La rappresentazione del soldato e della vita militare in Una nobile follia di Igino Ugo Tarchetti
Marco Caccavo, Carmine Crocco e il brigantaggio meridionale
Mariella Colin, Les soldats et l’armée nationale vus par les livres d’école et la littérature enfantine de l’Italie libérale (1860-1900)

Télécharger le sommaire

Scuola estiva internazionale in Toscana di Studi leopardiani, pascoliani e montaliani

recanati

« Scuola estiva internazionale in Toscana di Studi leopardiani, pascoliani e montaliani » (II ed.: Lucca, 28 agosto-3 settembre 2016)
Présentation

Call for papers LEOPARDI, PASCOLI, MONTALE (per i corsisti della « Scuola estiva internazionale in Toscana di Studi leopardiani, pascoliani e montaliani », II ed.: Lucca, 28 agosto-3 settembre 2016):