Présentation

La Société d’études françaises du Risorgimento italien est une association loi 1901 présidée par Jean-Yves Frétigné.
La SEFRI, qui a pour but de favoriser la connaissance scientifique du Risorgimento italien en France, prend la suite du Groupe des historiens français du Risorgimento italien, et travaille en collaboration avec l’Istituto per la storia del Risorgimento italiano de Rome, avec les autres groupes étrangers ainsi qu’avec les comités régionaux italiens.
Sous une forme légale rénovée et avec une visée qui dépasse les chercheurs en histoire, elle accueille tout le public français (enseignants-chercheurs de toutes disciplines, étudiants, bibliothécaires, érudits et amateurs de l’histoire italienne) qui cherche à s’informer et à participer à la diffusion de l’histoire et de la culture de l’Italie du XIXe siècle.
Tous ses membres sont automatiquement abonnés – après versement de leur cotisation – à la revue de l’Institut, la Rassegna storica del Risorgimento italiano, qui fait état des recherches les plus récentes sur l’histoire de l’Italie. L’adhésion à l’association donne également droit à proposer des articles (en italien ou en français) qui seront susceptibles d’être sélectionnés pour publication dans la Rassegna.
Notre société, forte d’une vingtaine de membres, est aujourd’hui la plus nombreuse parmi les groupes étrangers, mais elle a encore besoin de nouveaux adhérents afin de développer ses programmes et ses ambitions.
La cotisation des membres, fixée par l’Istituto per la storia del Risorgimento italiano de Rome, s’élève à 30€ annuels et comprend :
• l’inscription à l’annuaire de l’association;
• 5 numéros de la Rassegna, frais de port inclus;
• la possibilité de mettre en ligne sur le site internet toute initiative, publication ou annonce d’événements organisés en France autour de l’histoire et de la culture de l’Italie du XIXe siècle.
Peuvent cotiser non seulement les personnes physiques, mais également les institutions publiques et privées (bibliothèques, écoles, instituts, fondations…)
Pour participer, il vous suffit de compléter le bulletin d’adhésion ci-joint et de le renvoyer à notre trésorier, François Jankowiak (9 route Nationale 20, 87380 Magnac-Bourg), Professeur d’histoire du droit, accompagné d’un chèque de 30€ à l’ordre de la SEFRI.

Nous comptons sur vous !

Prof. Jean Yves Frétigné (Président)
jean-yves.fretigne@wanadoo.fr

Prof. Laura Fournier Finocchiaro (Secrétaire générale)
laura.fournier@univ-paris8.fr

Prof. François Jankowiak (Trésorier)
fr.janko@wanadoo.fr


BULLETIN ADHESION 2017


Articles récents

La circulation des intellectuels de droite dans l’Europe du Sud de l’entre-deux-guerres (Italie, Portugal, Espagne)

MARDI 20 JUIN 2017, 9H30-18H00
Colloque
« La circulation des intellectuels de droite dans l’Europe du Sud de l’entre-deux-guerres (Italie, Portugal, Espagne) »

Lieu : Maison d’Italie
Cité Universitaire
7E Boulevard Jourdan
75014 Paris

Co-organisé par le Laboratoire d’Etudes Romanes, Université Paris 8, Axe « Histoire, mémoire et politique dans l’Europe méridionale, XIXe et XXe siècles » et l’Institut de Sciences Sociales (ICS), Université de Lisbonne

9h30 : Ouverture des travaux

Matin : Modératrice : Alessandra Tarquini (Université de Rome)

1. Les milieux de la Droite française et les associations fascistes internationales
10h00 Olivier Dard (Université Paris 4) : Charles Maurras et sa relation aux fascismes
10h30 Jeremy Guedj (Université de Nice) : Les immigrés d’Europe méridionale en France devant la propagande fasciste et réactionnaire dans l’entre-deux-guerres

Discussion

2. La propagande fasciste italienne en France et sa réception
11h15 Francesca Cavarocchi (Université de Florence) : Le réseau des organisations italiennes en France comme outil de la diplomatie culturelle fasciste
11h45 Laura Fournier-Finocchiaro (Université Paris 8-LER) : La réception de la culture fasciste chez les italianisants français

Après-midi : Modérateur : Antonio Costa Pinto (ICS, Lisbonne)

3. Intellectuels portugais de Droite en France
14h00 Annarita Gori (ICS, Lisbonne) : Augusto de Castro et la création de l’Association de la Presse Latine
14h30 Yves Léonard (IEP Paris-LER) : Le parcours d’António Eça de Queiroz (1889-1968)

15h00 Discussion

4. La « fascisation » de la droite espagnole
15h15 Nicolas Sesma (Université de Grenoble) : Nations chirales. Les droites françaises et les droites espagnoles
15h45 Steven Forti (Université de Barcelone) : la transition des dirigeants politiques de la gauche au fascisme (les cas de Nicola Bombacci, Paul Marion et Óscar Pérez Solís)

16h30 Conclusion

Coordination:
Laura Fournier-Finocchiaro : laura.fournier@univ-paris8.fr
Cristina Climaco : cristina.climaco@univ-paris8.fr
Annarita Gori : annarita.gori@ics.ulisboa.pt

Programme

  1. Le traumatisme de Caporetto Laisser une réponse
  2. L’Italie pour bagage. Migrations, circulations et italianités, XIXe-XXIe siècles. Laisser une réponse
  3. Les exilés politiques espagnols, italiens et portugais en France au XIXe siècle: questions et perspectives Laisser une réponse
  4. Les frères Rosselli : un sacrifice en héritage Laisser une réponse
  5. Passant Passé, Héritages et expérience des temps Laisser une réponse
  6. Lettere, memorie e viaggi tra Italia ed Europa. Metodi e casi di ricerca (1789-1870) Laisser une réponse
  7. Revue d’histoire du XIXe siècle 53 | 2016 Mobilités, savoir-faire et innovations Laisser une réponse
  8. Les racines de l’eugénisme Laisser une réponse
  9. Edmondo De Amicis et la mémoire des batailles du Risorgimento Laisser une réponse