Présentation

La Société d’études françaises du Risorgimento italien est une association loi 1901 présidée par Jean-Yves Frétigné.
La SEFRI, qui a pour but de favoriser la connaissance scientifique du Risorgimento italien en France, prend la suite du Groupe des historiens français du Risorgimento italien, et travaille en collaboration avec l’Istituto per la storia del Risorgimento italiano de Rome, avec les autres groupes étrangers ainsi qu’avec les comités régionaux italiens.
Sous une forme légale rénovée et avec une visée qui dépasse les chercheurs en histoire, elle accueille tout le public français (enseignants-chercheurs de toutes disciplines, étudiants, bibliothécaires, érudits et amateurs de l’histoire italienne) qui cherche à s’informer et à participer à la diffusion de l’histoire et de la culture de l’Italie du XIXe siècle.
Tous ses membres sont automatiquement abonnés – après versement de leur cotisation – à la revue de l’Institut, la Rassegna storica del Risorgimento italiano, qui fait état des recherches les plus récentes sur l’histoire de l’Italie. L’adhésion à l’association donne également droit à proposer des articles (en italien ou en français) qui seront susceptibles d’être sélectionnés pour publication dans la Rassegna.
Notre société, forte d’une vingtaine de membres, est aujourd’hui la plus nombreuse parmi les groupes étrangers, mais elle a encore besoin de nouveaux adhérents afin de développer ses programmes et ses ambitions.
La cotisation des membres, fixée par l’Istituto per la storia del Risorgimento italiano de Rome, s’élève à 30€ annuels et comprend :
• l’inscription à l’annuaire de l’association;
• 5 numéros de la Rassegna, frais de port inclus;
• la possibilité de mettre en ligne sur le site internet toute initiative, publication ou annonce d’événements organisés en France autour de l’histoire et de la culture de l’Italie du XIXe siècle.
Peuvent cotiser non seulement les personnes physiques, mais également les institutions publiques et privées (bibliothèques, écoles, instituts, fondations…)
Pour participer, il vous suffit de compléter le bulletin d’adhésion ci-joint et de le renvoyer à notre trésorier, François Jankowiak (9 route Nationale 20, 87380 Magnac-Bourg), Professeur d’histoire du droit, accompagné d’un chèque de 30€ à l’ordre de la SEFRI.

Nous comptons sur vous !

Prof. Jean Yves Frétigné (Président)
jean-yves.fretigne@wanadoo.fr

Prof. Laura Fournier Finocchiaro (Secrétaire générale)
laura.fournier@univ-paris8.fr

Prof. François Jankowiak (Trésorier)
fr.janko@wanadoo.fr


BULLETIN ADHESION 2017


Articles récents

Musique italienne et sciences médicales au XIXe siècle


Laboratoire italien n°20/2017

Musique italienne et sciences médicales au XIXe siècle
Sous la direction de Céline FRIGAU MANNING

Comment comprendre l’attention que les sciences médicales du XIXe siècle accordent à la musique italienne, et à certaines de ses figures emblématiques en particulier ? En quoi s’intéressent-elles moins aux œuvres qu’au phénomène musical en soi, et à son action sur les corps et l’imagination ? Comment la musique italienne nourrit-elle des approches médicales originales ou s’en empare-t-elle ? Ce sont là quelques-unes des interrogations abordées par ce dossier, qui s’engage ainsi sur un terrain peu exploré, tant par l’histoire de la médecine que par l’histoire de la musique, en proposant un parcours en trois sections. La première, intitulée « Soigner par la musique », se penche sur les expériences thérapeutiques menées à Aversa et à Palerme dans la première moitié du siècle. La seconde, « Anatomies de la voix », se concentre sur le corps du chanteur, entre virtuosité et savoirs médicaux. La troisième revient sur la question du génie musical tel qu’elle se trouve médicalisée par le regard de phrénologues ou de Cesare Lombroso.

DOSSIER
Céline FRIGAU MANNING: Peuple d’Italie, « peuple musical » : une question médicale au XIXe siècle [Texte intégral]

I. Soigner par la musique. D’une physiologie des passions aux expérimentations thérapeutiques
Carmel RAZ: Music, theater, and the moral treatment: the Casa dei Matti in Aversa and Palermo [Texte intégral]

II. Anatomies de la voix. Le corps du chanteur entre virtuosité et savoirs médicaux
Sarah HIBBERD: “La Voix humaine”: dissecting Luigi Lablache [Texte intégral]
Marco BEGHELLI: Un’occasione perduta: lo studio anatomico e fisiologico dei musici castrati [Texte intégral]

III. Le génie médicalisé. Penser l’exceptionnalité du compositeur
Simone BARAL: Un’«armonica e magnifica fronte». La persistenza della frenologia nei discorsi medici italiani intorno al genio musicale [Texte intégral]
Jean-Christophe COFFIN: L’exploration du musicien italien à la fin du XIXe siècle : entre médicalisation et paradoxe [Texte intégral]
Pierangelo GENTILE: L’anomalia Verdi, ovvero la resa del professore: il pensiero di Cesare Lombroso sulla musica [Texte intégral]

TEXTES ET DOCUMENTS
Céline FRIGAU MANNING: « Cette femme éminente a touché l’âme universelle ». Une théorie médicale du talent de l’actrice-chanteuse dans La Pasta nell’Otello de Luigi Morando De Rizzoni (Vérone, Crescini, 1830) [Texte intégral]

  1. Cesare Lombroso et la culture française – débats, conflits et collaborations Laisser une réponse
  2. La France d’Antonio Gramsci Laisser une réponse
  3. Letteratura italiana e traduzioni 1789-1870 Laisser une réponse
  4. Une religion politique. Les usages des martyrs révolutionnaires dans le Royaume des Deux-Siciles (années 1820 – années 1850) Laisser une réponse
  5. Federico De Roberto e il Giornale illustrato dei viaggi e delle avventure di terra e di mare Laisser une réponse
  6. Niccolò Tommaseo: Canti greci Laisser une réponse
  7. Journée d’études « Bibliothèques d’auteur » Laisser une réponse
  8. Rencontre à la Librairie Pedone autour de la biographie de Gramsci le mercredi 15 novembre Laisser une réponse
  9. Les Français et l’Unité italienne : 1848-1870 Laisser une réponse