Nice et l’Italie ou les singulières conséquences de l’amnésie historique qui a suivi l’annexion du 24 mars 1860

bres

Giuseppe Bres en 1920, quatre ans avant sa disparition. Ses savants travaux, trop peu connus, sont tous écrits en langue italienne.

Textes oubliés, rares ou refoulés recueillis par Maurice Mauviel
Douvres la Délivrande (Normandie), avril 2016

Nous regroupons quelques écrits et témoignages tombés dans l’oubli. Pis, nombre d’entre eux ont été volontairement ignorés ou longtemps dissimulés voire détruits afin d’effacer un passé qui démentait la version officielle de l’histoire.

Télécharger le Document intégral


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.