Transalpina 25/2022: Les mystères urbains en Italie – volume I: Les textes du XIXe siècle

Vient de paraître

Transalpina 25/2022: Les mystères urbains en Italie – volume I: Les textes du XIXe siècle

Sous la direction de Stefano Lazzarin et Mariella Colin

Les mystères urbains sont l’un des genres les plus fascinants de la littérature du XIXe siècle. Lus par tout le monde à l’époque de leur publication en France, les Mystères de Paris d’Eugène Sue vont connaître un succès immédiat et, à la suite de leur parution, une éclosion soudaine d’imitations dans toute l’Europe. Dans la péninsule italienne, ils provoquent un déluge de publications directement liées à la culture italienne et à ses grandes constantes culturelles, en premier lieu la diversité géographique : Rome, Palerme, Milan, Naples, Florence, Gênes renferment leurs propres mystères que de nombreux écrivains italiens vont s’employer à révéler à leurs lecteurs. Une diversité géographique à laquelle correspond une tout aussi large variété de registres narratifs, lesquels, au fur et à mesure que le siècle avance, vont des intrigues ténébreuses aux pamphlets anticléricaux, des romans criminels aux reportages journalistiques, des enquêtes sociologiques aux manifestes politiques anarchistes ou socialistes.

Ce numéro de Transalpina se propose de faire le point sur la littérature italienne des mystères et sur sa réception critique, à partir des textes « classiques ». Les contributions ici réunies reflètent toute la diversité de la littérature des mystères urbains pendant la deuxième moitié du XIXe siècle en Italie.

https://doi.org/10.4000/transalpina.3710


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search