La fabrique médiatique d’un martyr libéral : le cas Carlo Poerio (1851-1859)

La fabrique médiatique d’un martyr libéral : le cas Carlo Poerio (1851-1859)
Pierre-Marie Delpu
Dans Le Temps des médias, n° 33, printemps 2020, p. 38-54.

Résumé: Ancien ministre napolitain lors de la révolution de 1848, mis en prison après l’échec de cette dernière, Carlo Poerio devient au début des années 1850 l’une des principales célébrités politiques européennes. Il doit cette notoriété soudaine à une ample mobilisation de la presse libérale étrangère en sa faveur, qui s’attache à le présenter en martyr de la cause transnationale des libertés politiques. Principalement articulée autour de la Grande-Bretagne, de la Belgique et du Piémont-Sardaigne, cette campagne de presse révèle à la fois le poids de la diplomatie des peuples et les dimensions émotionnelles et religieuses du politique dans l’Europe du milieu du XIXe siècle.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search