Mourir en révolutionnaire

Marat assassiné, 13 juillet 1793, Jacques Louis DAVID (1748 – 1825)

Appel à communication
Colloque international

Mourir en révolutionnaire
Rouen, mardi 26 et mercredi 27 novembre 2019

GRHis Université de Rouen Normandie, IRHIS Université Lille 3, CHEC Université Clermont Auvergne, IRIHS Université de Rouen Normandie, Société des études robespierristes.

Sous la direction de Michel Biard, Philippe Bourdin, Jean-Numa Ducange et Hervé Leuwers

Comité d’organisation : Michel Biard, Philippe Bourdin, Laurent Brassart, Jean-Numa Ducange, Jean-Yves Frétigné, Hervé Leuwers, Côme Simien, Cyril Triolaire.

Comité scientifique : Ludivine Bantigny, Raphaëlle Branche, Jean-Claude Caron, Alexandre Fernandez, Emmanuel Fureix, Claudia Giurintano, Louis Hincker, Lynn Hunt, Marisa Linton, Anne de Mathan, Matthias Middell, Martial Poirson, Fausto Proietti, Stéphanie Roza, Timothy Tackett, Lu Yiming, Lihong Zhou.

Le présent colloque n’entend ni devenir l’occasion d’une sorte de martyrologe, ni se borner à un déroulement chronologique qui serait par trop appauvrissant. Le centre de ses thématiques sera consacré à l’importance de cette question dans les mythologies révolutionnaires et aux transferts entre révolutions par-delà les frontières. Les approches devront donc nécessairement être thématiques et de nature comparatiste, aucune limite géographique n’étant par ailleurs retenue. De la même manière, il va de soi qu’aucun type de mort non naturelle ne sera privilégié (assassinats, exécutions, « disparitions », suicides, grèves de la faim, morts au combat…). Dans une optique comparatiste, chaque session sera introduite par un rapporteur qui permettra d’esquisser une approche synthétique. Les éléments ci-dessous permettront d’orienter les propositions de communication, tout en ne se voulant pas davantage un cadre contraignant :

    • Les funérailles: militantes, secrètes, à « grand spectacle » tel le Panthéon, créatrices de lieux de culte et de pèlerinage militants…
    • L’entretien du culte des héros morts dans la littérature, le théâtre, la poésie…
    • Les images: gravures, dessins et toiles, photographies, films…
    • Un enjeu historiographique? Les réflexions d’auteurs du XIXe siècle sur l’économie du sang des hommes (par exemple pour les martyrs de prairial), les significations politiques de certaines interprétations historiographiques…

Les propositions de communication sont à envoyer aux deux adresses suivantes, accompagnées d’une notice bio-bibliographique, avant le 1er octobre 2018 :
michel.biard@univ-rouen.fr
jean-numa.ducange@univ-rouen.fr

Texte complet de l’appel


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *