L’émigration italienne en France aux XIXe et XXe siècles

L’Emporio italiano. L’Italie à Paris » [carte postale, 1900-1914]. © Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration


Vendredi 26 janvier 2018, de 18h30 à 20h
BnF I François Mitterrand
quai François Mauriac, Paris 13e Salle 70

Conférence: L’émigration italienne en France aux XIXe et XXe siècles

Madame Marie-Claude Blanc-Chaléard, Professeur d’histoire émérite. Université Paris Ouest Nanterre-La Défense.

La circulation des hommes entre l’Italie et la France s’inscrit dans la longue durée de l’histoire de voisinage sans doute la plus riche de toutes. Elle se poursuit aujourd’hui dans le cadre de l’Europe unie. Mais c’est avec le XIXe siècle et l’ère de l’immigration moderne que s’est produit le grand mouvement qui a donné aux Italiens une place exceptionnelle dans la construction de la France contemporaine. Leur migration, entre les années 1850 et 1960, a été la plus longue et la plus nombreuse. Si l’on observe la génération des grands-parents, les Italiens sont toujours au premier rang des origines étrangères de la population nationale. Présents dans tous les domaines de l’économie, ils ont eu leur part dans le peuplement de presque toutes les régions françaises et dans leur histoire politique et culturelle. La conférence abordera ces différents aspects, à travers une lecture chronologique qui suivra les différentes vagues migratoires et leurs modalités d’intégration.

Cycle de conférences Histoire de l’Italie : les relations franco-italiennes aux XIXe-XXe siècles
Coordination: Emanuela Prosdotti, chargée de collections en histoire de l’Italie. Département Philosophie, histoire, sciences de l’homme, BnF

Entrée libre


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.