I promessi sposi de Manzoni : le grand détournement

APPEL À COMMUNICATIONS
Colloque international
Université Paris-Sorbonne
15-16 novembre 2018

I promessi sposi de Manzoni : le grand détournement
Transpositions, parodies et déformations du XIXe siècle à nos jours

extraits de l’appel:

Le roman de Manzoni n’est pas un classique de la littérature italienne du XIXe siècle. C’est le classique par excellence et à ce titre, il a suscité, dès sa première édition (1827), une quantité remarquable d’œuvres dérivées : tableaux, sculptures et gravures, réductions théâtrales, imitations, ballets, opéras, films, chansons, bandes dessinées, adaptations pour la jeunesse…
C’est ce «sacre parodique» qu’entend étudier le colloque organisé par l’ELCI de Paris-Sorbonne, à travers la prise en considération d’œuvres très diverses (littéraires, musicales, iconographiques, cinématographiques…) inspirées, partiellement ou totalement, par les Promessi sposi de Manzoni…
Le but d’une nouvelle manifestation scientifique consacrée aux reprises des Promessi sposi n’est pas de mettre à jour les répertoires déjà existants de parodies, mais d’approfondir la réflexion sur les processus de déformation et parfois même de défiguration que le roman a subis pendant près de deux siècles et qui constituent paradoxalement l’une des conditions de sa survie dans la mémoire collective…

Chaque communication (en italien ou en français) durera 20 minutes et fera ultérieurement l’objet d’une publication. Les propositions de communication, en italien ou en français, d’environ 2000 signes (espaces compris), sont à envoyer avant le 31 décembre 2017 à l’adresse suivante : aurelie.gendrat-claudel@paris-sorbonne.fr
Elles seront examinées par le comité scientifique, qui communiquera sa réponse fin février 2018.

COMITE SCIENTIFIQUE
Perle Abbrugiati (Université d’Aix-Marseille)
Lise Bossi (Université Paris-Sorbonne)
Aurélie Gendrat-Claudel (Université Paris-Sorbonne)
Ottavio Ghidini (Università Cattolica del Sacro Cuore)
Elena Maiolini (docteur de l’Université Paris-Sorbonne)

Texte complet de l’appel